L’avis de Les lectures de Riley

Les winchester, tome 1 : Le colis murfy de Audrée Mc Nicoll | Service de Presse

Mon avis : 

Les Winchesters tome 1 : Le colis Murfy raconte les mésaventures de Lincoln Winchester et d’Isabella FitzRoy. Surprise à commettre un méfait devant son père, Isabella se retrouve à devoir s’enfuir en Angleterre pour épouser un inconnu : le colonel Philip Murfy. Pour sa sécurité, le colonel demande à un de ses proches de trouver l’homme idéal qui pourrait l’emmener à bon port. C’est ainsi que Lincoln Winchester, un coureur de jupons qui refuse de se marier au grand désespoir de sa mère, se retrouve à devoir accepter cette mission de livrer le colis. Parce que le destin fait bien les choses, la vie de ces deux personnes finira par se croiser pour le meilleur et pour le pire. Du moins, s’ils survivent jusqu’à Fort Edward.

Il ne m’a fallu que lire le prologue et le premier chapitre pour être captivée. Sachant que le deuxième tome allait bientôt être publié, j’ai tout de suite réservé ma copie auprès d’elle. Deux chapitres seulement et l’auteure m’avait eu pour que j’achète le deuxième tome.

Dès l’apparition d’Isabella, j’ai été charmée par sa prestance, par son assurance, mais surtout par sa répartie. Bien qu’elle soit une lady et qu’elle doit respecter une certaine directive à suivre, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. De plus, on apprend rapidement que cette jeune femme qui semble si inoffensive ne l’est pas complètement. Fille unique et élevée par son père, il a ressenti le besoin de lui apprendre à se défendre. Ainsi, il lui a donné tous les moyens d’être apte à se battre, tant physiquement que verbalement. Isabella n’est pas de ces dames de la cour, dont on voit souvent dans les romans ou les films, qui passent leur temps à boire le thé et lire. Elle aime la vie, elle veut découvrir les choses, elle veut vivre. Elle n’hésite pas à faire part des injustices que ces dames vivent. Dans ce roman, elle est un vent de rafraîchissement. 

Lincoln, quant à lui, est le type masculin typique qui couraille à droite et à gauche et qui refuse de se marier jusqu’à découvrir la bonne. Bien qu’il soit charmant, je n’ai pas été conquise dès le début par ce jeune homme. Il m’a fallu l’apprivoiser un peu plus, découvrir qui se cachait réellement sous sa carapace et sa réputation. Cependant, au fil du récit, j’avoue avoir su tomber sur son charme petit à petit. Sa façon de chercher à protéger Isabella, de ne point vouloir succomber à son charme par respect pour ses valeurs et celle-ci ont su venir me chercher. Mais c’est surtout lorsque j’ai ressenti tout ce qu’il était prêt à faire pour la protéger que j’ai réellement craqué. Dans ce monde de barbarie, un homme de valeur et protecteur ne fait jamais de tort. 

J’ai trouvé que la complicité entre les deux protagonistes était palpable. Dès le début, j’ai trouvé que chacun semblait amener une certaine animosité chez l’autre qui faisait jaillir des étincelles. Et c’est ce qui m’a captivé.

Ce roman est le premier tome d’une trilogie d’une romance historique. Il n’est pas un secret que je ne sois pas une grande admiratrice de la romance. Je l’apprécie à petite dose. Et c’est ce que j’ai retrouvé ici. Bien que le sujet principal tourne autour de cette relation entre Isabella et Lincoln qui évolue malgré leur interdiction, le côté historique est bien mis en place. J’ai aimé découvrir comment fonctionnaient les mariages arrangés. Mais surtout, j’ai encore plus été captivée par l’introduction des Premières Nations dans ce roman. Sans hésitation, je peux dire que mes passages préférés sont ceux lorsqu’ils faisaient partie de cette communauté. 

Bien que j’aie retrouvé quelques erreurs de structuration esthétique dans le roman, je n’ai pas su m’arrêter de lire. C’est une histoire intrigante et dont on ne s’attend aucunement à la fin. Je me suis surprise à rester bouche bée face à la finale. Il s’agit d’une révélation inattendue. Mais il s’agit d’une idée que j’ai complètement été en adoration avec celle-ci. Pour ma part, cette fin a tout changé l’histoire que j’avais lue, me la faisant voir d’un œil nouveau.

Je tiens à remercier l’auteure pour cet envoi de presse, car sincèrement, je serai sûrement passé à côté d’un excellent roman sans cela. Bien que je sois intriguée, j’avais certaines réserves avant de recevoir ce roman. Maintenant, je peux affirmer que tous mes doutes ont disparu. Je n’ai qu’une envie : découvrir le deuxième tome Sous l’emprise de John Smith et savoir que cachera ce second récit ! 

https://www.leslecturesderiley.com/blog/2020/10/23/les-winchester-tome-1–le-colis-murfy-de-audree-mc-nicoll–service-de-presse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s